Lundi 20 Juin 19 h – Enseignement : Les trois Joyaux et le refuge – Denys Rinpoché en visio

Le Dharma du Bouddha, l’enseignement de réalité, est fondé sur les Trois joyaux constituant les supports de l’entrée en refuge par laquelle s’amorce la démarche d’éveil. Nous nous situons ici dans le contexte non-confessionnel, non-théiste, qui est celui du Dharma. Les Trois Joyaux sont dits « joyaux » car ils sont rares et précieux. En effet, ils ont la capacité de nous conduire à la libération, à l’éveil, à la délivrance des souffrances.

Symbolisme des Trois Joyaux

Les Trois Joyaux sont souvent représentés symboliquement comme les trois joyaux flamboyants ou comme un triskèle, trois secteurs tricolores dans un cercle. C’est ce que l’on nomme un « gakyil », qui est le symbole des Trois Joyaux et aussi l’emblème de la communauté Rimay.

Les Trois Joyaux sont le Bouddha, le Dharma et le Sangha en sanskrit. Ils constituent la voie (Dharma), le fruit ou la destination (Bouddha) et les voyageurs (Sangha)

Lundi 9 Mai 19 h – Enseignement : Le cycle de la vie – Denys Rinpoché en visio

Le Bouddha a enseigné « la renaissance ». La compréhension de la renaissance s’inscrit dans une compréhension plus large de la vie. En Occident, dans la compréhension théiste de l’Occident, la vie s’inscrit dans un schéma linéaire : on nait, on meurt, et l’âme va au paradis ou en enfer. C’est une version linéaire : début, fin, alpha, oméga.

Dans la perspective orientale en général et celle du Bouddha en particulier, la perspective de la vie est circulaire ou cyclique, ce qui est une perspective naturelle. Dans la nature, il y a apparition, disparition, réapparition re-disparition. Il ya printemps, été, automne, hiver, etc. Il y a naissance, croissance, décroissance, mort, renaissance, re-croissance, et re-mort, c’est une perspective cyclique. Donc la vie ne va pas de la naissance à la mort ; la vie est un cycle de naissances et morts. C’est un premier point très important, et le comprendre change déjà beaucoup de choses.

Lundi 11 Avril 19 h – Enseignement : La bonté fondamentale – Denys Rinpoché en visio

La bonté fondamentale, la santé fondamentale, est un thème central de la tradition du Bouddha. Plus qu’un thème, c’est une expérience. Une expérience profonde : lorsque l’on parle de bonté fondamentale, on parle de notre fond, de ce que nous sommes au fond et le propos est qu’au fond, fondamentalement, nous sommes bons.

Fondamentalement nous sommes sains. Dans le contexte non confessionnel qui est celui de la tradition du Bouddha, nous sommes sains sans T : SAINS. C’est une santé. Fondamentalement sains !

Lundi 14 Mars 19 h – Enseignement : La compréhension – Denys Rinpoché en visio

Le troisième apprentissage, le troisième entrainement est l’entrainement de la compréhension. Comprendre quoi ? Comprendre ce que je suis et ce que je vis. « Connais la nature de ton esprit, sache ce que tu es. » « Comprends la nature de l’expérience. » Comprendre ce que je suis et vis, fondamentalement. Non pas dans les concepts, ce n’est pas une démarche philosophique, ce n’est pas une démarche théologique, métaphysique … C’est une démarche expérientielle, comprendre dans l’expérience. Comprendre dans une expérience directe, immédiate. C’est l’expérience de la méditation qui nous amène à comprendre ou, plus exactement : dans la présence de la méditation émerge une intelligence, une intelligence de la présence, de l’état de présence. Et c’est de cette compréhension dont il s’agit.