16 Décembre – 19h Enseignement : Les quatre notions fondamentales – Philippe Vernerey

Les préliminaires généraux à l’enseignement sont des préliminaires fondamentaux dans les différents yanas : hinayana, mahayana, vajrayana. Ce sont ce que l’on nomme les quatre notions fondamentales qui transforment, renversent, révolutionnent notre mentalité. Révolution, conversion, renversement sont à comprendre dans le sens de « transformer sa mentalité », en la faisant passer d’une attitude d’attachement à une condition de liberté.

  • La précieuse existence humaine libre et qualifiée
  • L’impermanence et la mort
  • Les actes et leurs fruits (le karma)
  • Le samsâra et ses défauts

18 Novembre – 19 h Enseignement : La thérapie sacrée (Les quatre nobles réalités) – Philippe Vernerey

Les quatre nobles réalités

Ce que le Bouddha  nous énonce est une approche thérapeutique. Le Bouddha n’a pas enseigné une vérité, il n’a pas prêché « croyez ceci » ou « croyez cela », ou « j’ai découvert LA vérité ». Son approche est thérapeutique : « soignez la vie ». Son propos est de soigner la vie, de soigner ce que nous sommes, de soigner l’esprit, de prendre soin de ce que nous sommes et de nous amener à la guérison. Nous sommes dans une situation, au départ, malade.  Quelle est notre maladie ? C’est la souffrance, ou le mal-être ; en sanscrit duhkha

  • La réalité de la souffrance
  • L’origine de la souffrance
  • la possible libération de la souffrance
  • Et le chemin qui y conduit

14 Octobre – 19 h Soirée d’enseignement avec Lama Samten sur le thème : Ethique et spiritualité universelles

Lorsque nous parlons d’éthique et de spiritualité universelles, il ne s’agit pas d’exposer une nouvelle spiritualité, mais plutôt de mettre en évidence le dénominateur commun éthique et spirituel qui habite toutes les traditions authentiques. Ce dénominateur commun est le lieu de leur unité, le cœur battant qui anime la diversité de leurs expressions.

Ce fond commun peut être nommé « tradition universelle », « enseignement universel », « dharma universel », expression de la « philosophia perennis ». Comme il est présent dans toutes les traditions saines, le mettre en évidence permet de le promouvoir, afin que tous puissent le partager dans une intelligence commune.

Toute tradition s’établissant dans l’intelligence de base peut ensuite respecter les particularités des voies différentes de la sienne et même apprécier leur diversité comme une des richesses de l’humanité.